Quelles sont les anomalies traitées par la blépharoplastie ?

Blepharoplastie > Blog > Quelles sont les anomalies traitées par la blépharoplastie ?
Publié le : 06 Avril 2017 à 16:38
Quelles sont les anomalies traitées par la blépharoplastie ?

La blépharoplastie fait partie des techniques utilisées en oculopastie. La première se réfère à la chirurgie esthétique des paupières tandis que la seconde s’intéresse à tout ce qui touche de près à l’œil.

La blépharoplastie

Toute chirurgie réalisée au niveau des paupières fait partir du champ d’action de la blépharoplastie. Elle peut être réalisée dans un cadre purement esthétique ou réparatrice.

Il faut savoir que les paupières jouent un rôle de protection de l’œil. Tout ce qui les concerne fait donc partie du domaine de la blépharoplastie. Celle-ci ne prend pas seulement en charge le côté esthétique, mais s’intéresse également aux muscles palpébraux qui soutiennent les paupières, aux organes accessoires des paupières (qui regroupent les glandes sébacées, les follicules pileux, …), aux cernes, aux sourcils, …

Les anomalies traitées par la blépharoplastie

La blépharoplastie permet de traiter différents types d’anomalies dont :

  • Les tumeurs cancéreuses des paupières :

Ces derniers concernent surtout les seniors. A cause du vieillissement de la population, le nombre de blépharoplastie de ce genre augmente un peu plus chaque année. Cela est aussi une conséquence de l’exposition solaire de ces personnes âgées d’il y a trente ans puisque les lunettes de soleil n’étaient pas encore en vogue.

  • Le ptosis :

Cela se traduit par un problème de positionnement des paupières qui peut être congénital ou non. Les personnes qui en souffrent ont une paupière trop basse ce qui peut gêner partiellement ou totalement la vue. Lorsque le ptosis est congénital, il doit être corrigé avant que l’enfant n’atteigne six-huit ans puisque le trouble de la vue peut engendrer une amblyopie. En effet, en grandissant, son cerveau visuel doit se développer avec le reste de son corps, mais puisque ses yeux ne voient que partiellement, le cerveau visuel reste figé et l’enfant ne pourra plus voir. Le repositionnement des paupières à la bonne hauteur peut éviter cela.

  • Les problèmes d’ouverture et de fermeture des paupières :

Cela survient lorsque les paupières sont trop petites ou en cas de malformations.

  • Les imperfections occasionnées par le vieillissement :

La blépharoplastie peut également être sollicitée pour effacer les traces du temps et retrouver un regard lumineux. Il faut savoir qu’avec le temps, les muscles finissent par se relâcher et former une ptôse. Les paupières ne sont pas épargnées par ce phénomène d’où l’intérêt d’y remédier surtout si l’affaissement engendre une gêne visuelle.

Outre la ptôse, l’âge peut aussi favoriser le retournement des paupières vers l’intérieur ou l’extérieur ce qui représente une menace pour le globe oculaire.